Flexions/extensions : Anne Gericke

Anne Gericke voulait être prof de sport, ou de dessin. Un jour, lors d’un voyage en Crète, elle est allée visiter un musée où se trouvait une exposition sur les bijoux grecs antiques. Emerveillée par les couleurs, la délicatesse de ces objets, toujours aussi beaux malgré le fait qu’ils aient traversé plusieurs siècles, elle n’a plus voulu être ni prof de sport, ni de dessin. Elle a quitté Hambourg pour Munich où elle a fait des études de joaillerie. Et ses bijoux, mini-scènes en boîte, sont charmants, non?

Merci à Queen Marie pour la découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s