Les Rencontres d’Arles : Leigh Ledare

Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.

Leigh Ledare, de la série Pretend You're Actually Alive.

Leigh Ledare expose sa relation trouble avec sa mère, ancienne ballerine qui décide à 50 ans de devenir danseuse exotique et de vivre sa sexualité sous un jour nouveau. Ambiguës, oedipiennes, provocantes, mais parfois fragiles, ses photos disent le besoin de séduire, d’être aimé, la peur de vieillir, la perte de la beauté, mais aussi le narcissisme et l’obsession de l’image de soi, jusqu’à un certain degré de perversion. Derrière son appareil, à l’insu (?) de l’amant du moment, il se fait voyeur, complice de sa mère.

Ça me touche, les invités de Nan Goldin, Ateliers SNCF, Arles, 7 juillet – 13 septembre 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s