Archives de Tag: coupe

the white tee-shirt project

The white tee project regroupe 13 designers autour de l’idée de transformer et redéfinir le tee shirt blanc. Ici, Complexgeometries & Andrea Crews.

PS, Clayton Evans, I <3 you.

Le couturier des couturiers

Thayaht, étude pour le logo de Madeleine VionnetMadeleine Vionnet, Robe, été 1937Madeleine Vionnet, Robe avec corsage en dentelle, collection été 1938, détailMadeleine Vionnet, Robe du soir, hiver 1935Madeleine Vionnet, Robe "mouchoirs", hiver 1920 Madeleine Vionnet@UCAD

ink + tree

Bryan Nash Gill, Ash Bryan Nash Gill

merci today and tomorrow

funambule

Au delà de l’aspect esthétique, cette vidéo pose la question du corps dans l’espace, du déplacement, de la conscience de ses gestes et de leur amplitude, de la proportion des volumes du vêtement, du mouvement, de l’immobilité, de l’empreinte, des points d’attache, de contact, déquilibre. C’est de la danse, et c’est aussi le principe de base de la mode, le souci du corps.

Gareth Pugh AW09/10

Alexandra Groover

Alexandra Groover@Kingdom of Style

Alexandra Groover

Rock’n’roll suicide – David Bowie

Quoi de neuf à Paris?

Balenciaga

Maison Martin Margiela


photos Vogue

Une histoire géométrique, mode d’emploi.

DatA – J’aime pas l’art

Tendre est la nuit

Extraits d’une série photo tirée du site londonien Fashion156

Photographer:  Fabrice Lachant www.photobyfabrice.com Styling: Guy Hipwell @ fashion156.com . Model:   Rachel Cairns @ Models1 .

Crédits complets sur le site, rubrique Fashion>Girls

(titre de l’article emprunté au roman éponyme de F.S. Fitzgerald)

Perfect Kiss – New Order

Tillmann Lauterbach

D’origine allemande, né en 77, il a vécu à Ibiza puis en Suisse. Diplômé d’Esmod Paris en 2003, il présente une collection à son nom dès 2005. En plus de ses lookbooks, son site présente ses projets hors-collections.

Chanellucination

Chanel, Chanel. Un french monument. Aux Etats-Unis, un prénom fréquent. Un tas d’images. Coco, Numéro 5, Marilyn, le matelassé. L’air inspiré de ma grand-mère (« Chanel, c’est le top du top, ma petite fille ») Trop bath, grand mère. Les filles dans la rue avec leur fausses lunettes de soleil Chanel, qui du coup deviennent assez vulgaires. (avis personnel : contrefaçon = bêtise profonde. Allez plutôt faire les fripes) L’exhibition du sac Chanel. Le personnage Lagerfeld. Le jersey, les bijoux fantaisie et la conscience du corps féminin. Le ******** tailleur en tweed. Bleu marine gansé écru. Mamie power. Sortez vos yorkshires, limite.

Bête que je suis. D’habitude je regarde le défilé Chanel pour être au courant, mais là… Feu d’artifice dans ma tête de linotte. Pif – Paf – Boum. Patatras les clichés à la c**.

Super juste, super beau, architectural, structuré, superbe. Plutôt portable, voir même sport ( sport au sens années 20, maille) Sophistiqué mais faisable. Je serais prête à tuer pour la robe noire. (Tuer, non. Mordre, sans doute :)

Et la preuve avec la photo de la fille en pantalon, que Stefano Pilati a vu juste en termes de silhouette de l’hiver (cf dernier billet sur les défilés). Je suis super sérieuse, là.

Photos Vogue

Dose numéro 2

En juin 2002, les deux créatrices de Visbol de Arce, Pia Perez et Prisca Vilsbol, présentent leur collection de fin d’études (Copenhagen Fashion & Design School). En juillet, elles montent leur société. Depuis, elles connaissent un certain succès!

J’aime beaucoup les couleurs franches, la façon de traiter le volume, entre géométrie efficace à la pliages et grosses choses molles, matelassés ( référence au manteau couette de MMM?), un peu samouraï.

Les poses sont drôles, inspirées. Les accessoires sont cocasses, l’atmosphère qui s’en dégage est drôle (Barbarella cyber, néo guerrier grec, squaw cocotte…) il y a un vrai souci du corps et du confort.

C’est vraiment bien!

Stella Valentic & Julie Kechichian

Comme tout le monde, j’ai découvert le travail de Stella et Julie à Hyères.

Comme tout le monde, j’ai trouvé ça bien, mais on est à Hyères, donc c’était normal. Et puis j’ai regardé de plus près pendant un bon quart d’heure, et je leur ai parlé. Et il se trouvent que ces deux filles là sont des perles (ouh! le mauvais jeu de mots!). Ces deux filles là iront loin. Ces deux filles là, je voulais les voir gagner.

Et pourtant ça s’annoncait mal. Il faut dire que les thèmes annoncés, influences africaines et hip hop, j’avais trouvé ça un peu facile. Leurs illus ne me plaisaient pas. Et sur les photos faites par Jessica Roberts, je n’avais pas compris le vêtement. Bref je les attendais au tournant, si j’ose dire. Bon. J’attendais de voir les pièces.

J’ai découvert un travail ultra fin, précis, délicat, intelligent, des mailles superbes, des couleurs qui tombaient à pic, et puis les sacs, le perlage géométrique! Très loin des références « gros sabots » auxquelles je m’attendait, à tort! Super beau à plat ou sur cintre, super beau porté, de près, de loin, impeccable. Des pièces complémentaires, de la maille, de la toile, du spectaculaire et du portable. Vraiment, je souhaitais qu’elles gagnent, avec Isabelle Steger.

Maintenant, je souhaite qu’elles trouvent un moyen de commercialiser, parceque j’en rêve la nuit, presque. Les filles,si vous m’entendez, je veux bien un tee-shirt. Même un porte-clef, je prends!

Commuun


Commuun, AW 08/09

Tsumori Chisato

Tsumori Chisato AW 08/09

Alithia Spuri-Zampetti

Alithia-Spuri Zampetti est une élève de la Central St Martins, section BA (Bachelor)

Elle vient de présenter sa collection au cours du show de fin d’année,  » I’d rather have roses on my table than diamonds on my neck »

Voici, en anglais, le descriptif de son travail :

Alithia was inspired by the differences between the Western and Asian (in particular Japanese) way of thinking of composition, harmony, proportion and space. Japanese kimonos and architect Tadao Ando’s way of moving the viewer with the use of light contrast in his buildings were both very inspirational to her. With this in mind she researched darkness and light, voids and cut-outs, flowers and water. Her collection mixes elements as romantic and fragile as a flower with something so crude and long lasting as a modern building.

Impossible de trouver des photos de son travail sur Google, je dois vampiriser celles de Susie Bubble

Le travail de découpe est très impressionnant. Et les couleurs sont parfaites!