Archives de Tag: volume

Image

CUT

Roe Ethridge

victoire

équilibre

1916

1968

vision traversante

Merci à Aurélien Lemonier, professeur à l’ENSCI

baba yaga

Rimsky-Korsakov – La Grande Pâque Russe, ouverture

moebius


Lalibela

yes indeed

ex-voto

fantôme

XVIII

feutre

inside out, upside down

Abelardo Morell @ Derrière le miroir

archinoir

histoires d’espaces

appiaappia2appia8-2appia4appia4 Adolphe Appia

un grand merci à Gilles Taschet

madeleine

Girl from Yemen

Retrouvée il y a quelques jours, cette photo qui me rappelle un reportage, lu enfant, sur les costumes de mariage au Yemen! Les rajouts de laine tressée mesurent plus de deux mètres et sont maintenus par un bonnet brodé. Le front est enduit de curcuma, qui nuance la peau de jaune. Les sourcils et les yeux sont teintés au goudron végétal et au jus de réglisse.

couleur, fumée, volume

Pascual Sisto, Untitled (yellow), 2006

eye candy

A South African woman of the Ndebele tribeFalling in love (is hard on the knees) – Aerosmith

carnet de croquis – masques

masque5, JTmasque3, JTmasque4, JTmasque2, JT

masque1, JT

masque6, JT

Where is the line with you – Björk

Issey Miyake

Issey Miyake, illustration Juliette Teste, 2009Manteau, Issey Miyake, illustration Juliette Teste, 2009Justaucorps, Issey Miyake, illustration Juliette Teste, 2009Manteau, Issey Miyake, illustration Juliette Teste, 2009

outta space

Daniel Everett, Infomercial RainbowDaniel Everett, GoalsDaniel Everett, GoalsDaniel Everett

merci iheartphotograph

Luniz – I Got 5 On It

1896

funambule

Au delà de l’aspect esthétique, cette vidéo pose la question du corps dans l’espace, du déplacement, de la conscience de ses gestes et de leur amplitude, de la proportion des volumes du vêtement, du mouvement, de l’immobilité, de l’empreinte, des points d’attache, de contact, déquilibre. C’est de la danse, et c’est aussi le principe de base de la mode, le souci du corps.

Gareth Pugh AW09/10

Qu’est ce qu’un parpaing sinon le volume de béton maximum que peut porter un maçon?

De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.De la série Already Made, Simon Boudvin.


Le texte qui correspond à cette série est sur le site de Simon Boudvin, je lui ai emprunté mon titre. Vous avez peut-être vu ses travaux en 2005, à l’exposition J’en rêve de la Fondation Cartier.

…….

Et un bonus, pour rire.

Alexandra Groover

Alexandra Groover@Kingdom of Style

Alexandra Groover

Rock’n’roll suicide – David Bowie

Paris encore

Yves Saint Laurent, Dries Van Noten

Photos Vogue

Quoi de neuf à Paris?

Balenciaga

Maison Martin Margiela


photos Vogue

A.ve / Ante Vesperum Edicta

A.ve@DazedDigital

Images 1-3, AW 08/09

Image 4, SS 09

Saratoga Grand Union Hotel

avec du Vermeer et du Lurex.

Show Marc Jacobs SS09, photos Vogue

Count Basie & Tony Bennett – Anything Goes

Une histoire géométrique, mode d’emploi.

DatA – J’aime pas l’art

Tendre est la nuit

Extraits d’une série photo tirée du site londonien Fashion156

Photographer:  Fabrice Lachant www.photobyfabrice.com Styling: Guy Hipwell @ fashion156.com . Model:   Rachel Cairns @ Models1 .

Crédits complets sur le site, rubrique Fashion>Girls

(titre de l’article emprunté au roman éponyme de F.S. Fitzgerald)

Perfect Kiss – New Order

Stella Valentic & Julie Kechichian

Comme tout le monde, j’ai découvert le travail de Stella et Julie à Hyères.

Comme tout le monde, j’ai trouvé ça bien, mais on est à Hyères, donc c’était normal. Et puis j’ai regardé de plus près pendant un bon quart d’heure, et je leur ai parlé. Et il se trouvent que ces deux filles là sont des perles (ouh! le mauvais jeu de mots!). Ces deux filles là iront loin. Ces deux filles là, je voulais les voir gagner.

Et pourtant ça s’annoncait mal. Il faut dire que les thèmes annoncés, influences africaines et hip hop, j’avais trouvé ça un peu facile. Leurs illus ne me plaisaient pas. Et sur les photos faites par Jessica Roberts, je n’avais pas compris le vêtement. Bref je les attendais au tournant, si j’ose dire. Bon. J’attendais de voir les pièces.

J’ai découvert un travail ultra fin, précis, délicat, intelligent, des mailles superbes, des couleurs qui tombaient à pic, et puis les sacs, le perlage géométrique! Très loin des références « gros sabots » auxquelles je m’attendait, à tort! Super beau à plat ou sur cintre, super beau porté, de près, de loin, impeccable. Des pièces complémentaires, de la maille, de la toile, du spectaculaire et du portable. Vraiment, je souhaitais qu’elles gagnent, avec Isabelle Steger.

Maintenant, je souhaite qu’elles trouvent un moyen de commercialiser, parceque j’en rêve la nuit, presque. Les filles,si vous m’entendez, je veux bien un tee-shirt. Même un porte-clef, je prends!

Commuun


Commuun, AW 08/09

Alithia Spuri-Zampetti

Alithia-Spuri Zampetti est une élève de la Central St Martins, section BA (Bachelor)

Elle vient de présenter sa collection au cours du show de fin d’année,  » I’d rather have roses on my table than diamonds on my neck »

Voici, en anglais, le descriptif de son travail :

Alithia was inspired by the differences between the Western and Asian (in particular Japanese) way of thinking of composition, harmony, proportion and space. Japanese kimonos and architect Tadao Ando’s way of moving the viewer with the use of light contrast in his buildings were both very inspirational to her. With this in mind she researched darkness and light, voids and cut-outs, flowers and water. Her collection mixes elements as romantic and fragile as a flower with something so crude and long lasting as a modern building.

Impossible de trouver des photos de son travail sur Google, je dois vampiriser celles de Susie Bubble

Le travail de découpe est très impressionnant. Et les couleurs sont parfaites!